recifs.org
recifs.org
recifs.org
-->
recifs.org

·   Accueil   ·   Base de connaissance   ·   Articles   ·  

 


Modules
· Accueil
· Archives
· Glossaire
· News
· Rubriques

Menu Categories
· Toutes les catégories
· Bibliographies
· Bricolage
· Chimie/Biologie
· Ecologie
· Inforécifs
· Invertébrés
· Maintenance
· Matériel
· News
· Poissons
· Reproduction
· Tests
· Tranches de récif

Ecologie: Quelques astuces pour réussir vos bacs écotypiques - part II

Tombant balinais
Voici la deuxième partie de cet article présentant quelques exemples de bacs endémiques et écotypiques facilement réalisables, tant du point de vue technique que du peuplement (lien vers la première partie). Sont décrits ici un bac lagon indonésien, un bac Hawaï et un bac Mer Rouge.







Bac de type lagon, situé à l'arrière du platier d’un récif barrière "Mentawai"

Même si cette île n’a pas été très touchée, l’île de Nias, un peu plus au nord, a récemment été dévastée par un tremblement de terre et un raz de marée d’une rare intensité. Cette île a été déplacée de 36 m, et au-delà du terrible impact pour la population, il est inutile de préciser à quel point les coraux ont été endommagés. C’est une raison supplémentaire à mon sens pour essayer de tenter de recréer cet environnement.


 Platier  A.abrotanoides  Acropora et C.viridis
A gauche - Platier
Au centre - A. abrotanoides
A droite - Acropora sp. et C. viridis
Photos, Vincent CHALIAS

Il faut utiliser du sable blanc très fin et agrémenter le décor de plages de sable et de plusieurs «patates» rocheuses constituées de pierres plates sur lesquelles pousse le corail. L'éclairage et le brassage seront très forts (option multicontrôleur ou wave-box indispensables). Il est possible d’introduire des phanérogames dans ce biotope. Ces macro-algues jouent en effet un rôle majeur dans ce biotope particulier. Même si elles sont rarement disponibles pour l’instant, l’approvisionnement suivra lorsque la demande augmentera.


 Phanerogames
Phanérogames
Photo, Vincent CHALIAS

Des espèces comme Thalassia hemprichii, Cymodocea rotundata, Enhalus acoroïdes … placées directement dans le bac ou même dans un refuge associé apportent une touche non négligeable. Il est judicieux de se reporter au livre "Dynamic Aquaria" de Walter Adey et Karen Loveland pour ce qui concerne leurs conditions particulières de maintenance.


 A.florida  A.clarkii dans E.quadricolor  Acro. 1
A gauche - A. florida
Au centre - A. clarkii dans E. quadricolor
A droite - Acropora sp.
Photos, Vincent CHALIAS

Poissons

Acanthurus lineatus (poisson très agressif, ne pas l’introduire en premier)
Acanthurus leucosternon (poisson très agressif, ne pas l’introduire en premier)
Acanthurus triostegus
Zebrasoma desjardinii
Naso elegans
Siganus magnificus
Pseudochromis coccinicauda (en couple !)
Centropyge bispinosus
Pomacanthus imperator
Pyglopites diacanthus
Premnas biaculeatus “Gold”
Amphiprion clarkii
Amphiprion ephippium
Dascyllus carneus
Cirrhilabrus adornatus
Cirrhilabrus joanallenae
Halichoeres chrysotaenia
Halichoeres lamarii
Halichoeres leuxocanthus
Salarias fasciatus
Amblyeleotris wheeleri (en association avec Alpheus ochrostriatus)
Signigobius biocellatus
Gobiodon histrio
Ptereleotris evides

Coraux durs

Montipora aequituberculata
Montipora capricornis
Montipora confusa
Acropora efflorescens
Acropora palmera
Acropora irregularis
Acropora robusta
Acropora abrotanoides
Acropora florida
Acropora clathrata
Acropora humilis
Acropora gemmifera
Acropora digifera
Acropora multiacula
Acropora aspera
Acropora pulchra
Acropora papillare
Acropora nana
Acropora valida
Acropora parilis
Pocillopora damicornis
Pocillopora verrucosa
Pocillopora eydouxi
Stylophora pistillata
Euphyllia glabrescens
Galaxea fascicularis vert métallique (placé dans une zone moins agitée, et loin des autres coraux car il est doté de très longs tentacules défensifs)
Tubipora musica
Echinopora lamellosa
Favia favus
Favites bestae
Favites abdita
Goniastrea retiformis
Goniastrea pectinata
Leptoria phrygia
Cyphastrea microphthalma
Porites lobata
Porites lutea

Coraux mous

Rhodactis indonisensis
Sinularia asterolobata jaune ou verte
Sinularia polydactyla
Sarcophyton sp. (souvent verts)
Cladiella sp.
Lobophytum sp.
Nephtea sp.
Capnella sp.
Asterospicularia sp.
Xenia sp.
Cespitularia sp.
Anthelia sp.

Autres invertébrés

Protopalythoa sp.
Zoanthus sp.
Stenopus hispidus
Thor amboinensis
Haliothis sp.
Acanthopleura sp.
Mespilia globulus
Tripneustes gratilla
Echinaster luzonicus
Cryptodendrum adhaesivum
Entacmea quadricolor
Stychodactyla mertensii

Et comme algues
Caulerpa racemosa
Caulerpa sertularïoïdes



Bac "Hawaï"

Les coraux d’Hawaï et de Mer rouge ne sont pas facilement disponibles, mais comme l’Indo-Pacifique central possède la plus grande diversité au monde en faune tropicale marine, la majorité des espèces de coraux de ces régions peuvent se trouver ici en Indonésie.


 Divers8  Divers6  Porites violet
A gauche - divers
Au centre - divers
A droite - Porites sp. violet
Photos, Vincent CHALIAS

Les poissons d’Hawaii sont très populaires et facilement disponibles, certains comme Zebrasoma flavescens sont pratiquement incontournables. Malheureusement la diversité des coraux n'est pas très grande, mais il est quand même possible de réaliser un aquarium spectaculaire. Il faut garder en tête est que les espèces de Porites et de Pocillopora prédominent, tandis que les Acropora sont plutôt rares. Les récifs hawaiiens sont jeunes - l’île d’Hawaii, la plus jeune de la chaîne a émergé il y a un million d’années-, et sont composés majoritairement de récifs frangeants en plein développement. Ils sont considérés comme peu productifs; la pente externe est étroite, et l’absence de lagon qui pourrait retenir les effluents terrestres et marins en fait un environnement assez pauvre en nutriments. Il manque donc toute la faune normalement abondante de filtreurs tels que les coraux mous, éponges, ascidies, bivalves… Ces récifs sont donc majoritairement recouverts de coraux durs.

L’isolement géographique de ces îles est une autre raison de la faible diversité de leur faune en comparaison des autres zones de l’Indopacifique. Par exemple il n’y a que quarante espèces de coraux durs hermatypiques, alors que dans les îles plus à l’ouest, comme Palau on en compte plus de 300. Une des conséquences est la domination des récifs hawaiiens par seulement quelques espèces de coraux durs L’isolement géographique à quand même l’avantage d’avoir favoriser l’apparition d’espèces endémiques comme Zebrasoma flavescens et Ctenochaetus hawaiensis ou encore Porites compressa chez les coraux. Les espèces de chirurgiens sont nombreuses à Hawaï, en effet les grosses houles - fameuses pour la pratique du surf - et les effluents terrestres ne favorisent pas la poussée des coraux dans la zone supérieure du récif. Les algues dominent cette partie, et favorisent les espèces herbivores telles que les chirurgiens.

En dehors d’Hawaii, je n’ai jamais vu ce type de bac reconstitué même dans un aquarium public. Je crois que ce concept pourrait faire des attractions intéressantes pour certains aquariums public, mais aussi pour des particuliers chevronnés. En espérant que quelques responsables d’Aquariums me lisent !


 Divers2  Divers7  Montipora stand
A gauche - divers
Au centre - divers
A droite - Montipora sp. violet
Photos, Vincent CHALIAS


Poissons

Acanthurus triostegus
Acanthurus nigrofuscus
Acanthurus olivaceus
Acanthurus achilles
Zebrasoma flavescens
Ctenochaetus strigosus
Ctenochaetus hawaiiensis
Naso litturatus
Pseudanthias bicolor
Centropyge fisheri
Centropyge loriculus
Centropyge multicolor
Centropyge potteri
Apolemichthys xanthopunctatus
Dascyllus albisella
Cirrhilabrus jordani
Pseudocheilinus tretataenia
Halichoeres ornatissimus
Macropharyngodon geoffroy

Coraux durs

Les espèces de Porites et de Pocillopora sont particulièrement dominantes à Hawaii.
Montipora tuberculosa
Montipora verrucosa
Montipora patula
Montipora capitata
Acropora hyacinthus
Acropora humilis
Acropora selago
Acropora cerealis
Acropora valida
Pavona varians
Pavona duerdeni
Pocillopora damicornis
Pocillopora meandrina
Pocillopora verrucosa
Pocillopora eydouxy
Fungia suctaria (sur le sable ou débris grossiers)
Cyphastrea ocellina
Porites lobata
Porites lutea
Porites lichen
Porites rus
Porites compressa

Coraux mous

Ils sont présents en nombre limité à Hawaii.
Sinularia sp.
Nephthea sp.
Litophyton sp.
Lemnalia sp.
Palythoa tuberculosa
Zoanthus pacificus

Autres invertébrés

Tripneustes gratilla
Heterocentrus mamillatus
Echinotrix calamaris
Echinotrix diadema
Stenopus hispidus
Hymenocera picta
Diadema setosum
Heteractis malu
Spirobranchus gigantea
Sabellastarte sanctjosephii


Bac "Mer Rouge"

Tout comme pour Hawaii, les poissons de Mer rouge sont très facilement disponibles. La diversité corallienne y est plus importante qu’à Hawaii, avec des espèces pratiquement toutes présentes en Indonésie aussi. La constitution du biotope est donc plus facile que pour Hawaii.


 A.formosa bleu A.millepora A.hyacinthus
A gauche - A. formosa bleu
Au centre - A. millepora
A droite - A. hyacinthus
Photos, Vincent CHALIAS

Une des particularités de la Mer Rouge est d’être entourée de déserts; elle reçoit une quantité minimale d’alluvions et d’eau douce. La salinité y est donc plus importante (36-38 ppt, voir même 45 ppt dans le golfe de Suez), ainsi que la température. La Mer Rouge se situe dans la grande faille séparant la plaque africaine et la plaque asiatique. Elle est connectée à l’Océan Indien et se caractérise par des eaux profondes et une côte aux pentes abruptes. Lorsque cette bande étroite de 2000 km de long et presque 2000 m de profondeur s’est ouverte il y a quelques millions d’années, elle est devenue l’appendice Nord-Ouest de l’Océan Indien. Elle s’est peuplée graduellement d’espèces marines de l’Indopacifique. L’ouverture sud du détroit de Perim ou Bab el-Mandeb, n’étant qu’un passage étroit et peu profond (29 km de large pour 130 m de profondeur), la Mer Rouge constitue une masse d’eau presque isolée, avec une salinité et des températures supérieures à l’Océan Indien. Ces facteurs, tout comme la barrière écologique en dehors du golfe d’Aden, ont causé beaucoup d’évolutions parallèles. Il y a donc beaucoup d’espèces de poissons et invertébrés endémiques à la Mer Rouge, bien que souvent très proches de leurs équivalents dans l’Océan Indien. Le pourcentage d’espèces endémiques est d’approximativement 30%. Les récifs coralliens de la Mer Rouges sont plutôt jeunes, puisque le niveau actuel de l’eau ne s’est stabilisé qu’il y a 5000 ans environ, même si cette mer a connu d’autres périodes de prospérité corallienne auparavant, entrecoupées de périodes sèches ou d’hypersalinité. Il n’y a pratiquement pas de marée dans la Mer Rouge (marnage de 0,5-1,5 m). Pour toutes ces raisons, les récifs coralliens sont donc souvent des récifs frangeants étroits se développant le long de la côte. Il existe peu de récifs barrière, et un unique atoll.


Poissons

Acanthurus sohal
Zebrasoma xanthurum
Naso elegans
Bodianus opercularis
Pseudanthias squamipinnis
Pseudanthias taeniatus
Pseudanthias fasciatus
Pseudochromis fridmani
Pseudochromis flavivertex
Centropyge acanthops (Golfe d’Oman !)
Pomacanthus maculosus
Pomacanthus asfur
Amphiprion bicinctus
Chromis viridis
Dascyllus marginatus
Paracheilinus octotaenia (1 mâle pour 4 à 6 femelles)
Cirrhilabrus rubriventrallis
Cirrhilabrus blatteus
Halichoeres iridis
Macropharyngodon bipartitus
Thalassoma klunzigeri
Amblyeleotris sungami en association avec Alpheus sp.
Amblygobius hectori
Gobiodon citrinus
Gobiodon reticulatus
Gobiodon histrio
Valenciennea puellaris
Ptereleotris evides

Coraux durs

Montipora foliosa
Montipora aequituberculata
Montipora digitata
Montipora stellata
Acropora formosa
Acropora grandis
Acropora nobilis
Acropora humilis
Acropora tenuis
Acropora selago
Acropora microclados
Acropora secale
Acropora nasuta
Acropora cerealis
Acropora valida
Pocillopora damicornis
Pocillopora verrucosa
Pocillopora eydouxi
Seriatopora hystrix
Seriatopora caliendrum
Stylophora pistillata (plusieurs souches possibles)
Euphyllia glabrescens
Plerogyra sinuosa (accroché a un tombant vertical)
Physogyra lichtensteini
Galaxea fascicularis (dans les zones moins agitées et loin des autres coraux à cause de ses tentacules défensifs)
Pavona cactus
Pavona decussata
Pavona clavus
Pachyseris speciosa
Fungia fungites (sur le sable ou débris grossiers)
Fungia repanda (sur le sable ou débris grossiers)
Fungia suctaria (sur le sable ou débris grossiers)
Herpolitha limax (directement posé sur la pierre vivante)
Sandalolitha robusta (directement sur le sable)
Echinophyllia aspera
Merulina ampliata
Turbinaria mesenterina
Turbinaria reniformis
Blastomussa wellsi
Blastomussa merleti
Lobophyllia hemprichii
Lobophyllia hataii
Symphyllia radians
Symphyllia agaricia
Symphyllia valenciennesii
Favia rotundata
Favites halicora
Favites abdita
Porites lobata
Porites lutea
Porites lichen
Potites rus
Porites nigrescens

Coraux mous

Clavularia sp.
Cladiella sp.
Klyxum sp.
Sarcophyton sp.
Nephthea sp.
Litophyton sp.
Lemnalia sp.
Paralemnalia sp.
Xenia sp.
Heteroxenia sp.
Cespitularia sp.
Anthelia sp.


Autres invertébrés

Lysmata amboinensis
Thor amboinensis
Periclimenes sp.
Hymenocera picta
Stenopus hispidus
Stenopus zanzibaricus
Neopetrolisthes maculatus
Fromia monilis
Tripneustes gratilla
Diadema setosum
Entacmea quadricolor
Heteractis aurora
Stychdactyla gigantea
Stychodactyla haddoni
Stychodactyla mertensii
Tridacna maxima
Tridacna squamosa


 A.hyacinthus et demoiselles  Galaxea  couple de P.narvachus
A gauche - A. hyacinthus et demoiselles
Au centre - Galaxea sp.
A droite - Couple de P. navarchus
Photos, Vincent CHALIAS


 Monospecifique  Acropora stand  Acro. monosp
Quelques spots d'Acropora
Photos, Vincent CHALIAS


J’espère que ces articles vous auront donné quelques idées pour vos futurs bacs et qu'on verra apparaître des aquariums de plus en plus variés. En attendant, continuez à vous détendre en observant vos poissons et coraux !



Références

Tomascik, Mah, Nontji et Moosa: The Ecology of Indonesian Seas, part one and two, 1997
Veron, J.E.N: Corals of Australia and the Indo-Pacific, 1986
Veron, J.E.N: Corals in Space and Time: The biogeography and evolution of the scleractinia, 1995
Veron, J.E.N: Corals of the World, 2000
Wallace, Carden: Staghorn Corals of the World: A revision of the genus Acropora , 1998
Wallace, Carden: Staghorn coral of the world : A key to species of Acropora, 1999
Wallace, Carden and Aw Michael, Acropora, Staghorn Corals, 2000
Daphne G.Fautin. Gerald R.Allen, Anemone fishes and their host sea anemones.
Katharina Fabricius and Philip Alderslade, Soft corals and sea fans, 2001
Rudie H Kuiter and Takamasa Tonozukai, Indonesian Reef Fishes part 1-3, 2004
Rudie H Kuiter, Fairy & Rainbow Wrasses and their relatives, A comprehensive Guide to Selected Labroids, 2002
Rudie H Kuiter, Helmut Debelius Surgeonfishes, Rabbitfishes and their relatives, A comprehensive Guide to Acanthuroidei, 2001
Helmut Debelius, Red Sea Reef Guide, 1998
Scott W. Michael, Reef Fishes Vol 1, 1998
Scott W. Michael, Reef Fishes Vol 2, Basslets, Dottybacks & Hawkfishes, 2004
Scott W. Michael, Reef Fishes Vol 3, Angelfishes and Butterflyfishes, 2004



Article écrit par Vincent Chalias et publié par Récifs.org le 29/09/2005.



 
Liens connexes
· Plus à propos de Animaux


L'article le plus lu à propos de Animaux:
Les anémones des poissons clowns


Noter cet Article
Score Moyen: 4.12
Votes: 8


Merci de prendre quelques secondes pour noter cet article:

Excellent
Très Bien
Bien
Passable
Mauvais



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


Désolé, les Commentaires ne sont pas autorisés pour cet article.

 

Les commentaires sont faits sous la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient engager les responsables du site.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire, intégralement ou partiellement, les articles, photos, ou tout autre contenu présentés sur le site récifs.org, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l'éditeur.

PHP-Nuke est un système de gestion de portail développé en language PHP. PHP-Nuke est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.